Magnifique Merveille

Ferme les yeux et pense à l'Angleterre !
 

Partagez|

rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
M&M's
est tout bien bronzé !
Admin
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 219
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 22

MessageSujet: rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent Mar 31 Oct - 14:09


Skydy ♥️
« Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? »
Hier soir, je n’avais pas passé la soirée avec Teddy, ni la nuit, mais c’était volontaire. Evidemment, cela il ne le savait pas. J’avais prétexté une soirée chez sa cousine, qui est ma meilleure amie en lui disant que je n’avais pas à la délaisser sous prétexte que j’étais en couple. D’autant plus que sans elle on ne se serait jamais rencontré tous les deux, et sincèrement je serai probablement passée à côté de l’histoire de ma vie. Etant donné qu’aujourd’hui mon homme fêtait son quarantième anniversaire, je voulais lui faire une petite farce en lui faisant croire que j’oubliais son anniversaire. Ce n’était pas sympa de ma part, je le savais mais bon… La surprise serait d’autant plus agréable. Malheureusement, son fils ne pouvait pas être là aujourd’hui, et c’était dommage car nous aurions pu fêter ça ensemble, tous les trois. Shai était vraiment un adolescent adorable, je n’avais pas à me plaindre, il ne semblait pas me détester, c’était déjà ça.

Avant de me rendre chez ma meilleure amie hier, j’avais pu aller chercher les cadeaux que je lui comptais lui offrir ce soir. Ce petit moment m’avais permis de vérifier que je n’avais rien oublier. Je voulais vraiment mettre le paquet et lui faire plaisir. Ce n’était pas tous les jours que l’on fêtait ses quarante ans. Certes l’année dernière nous étions déjà ensemble pour son anniversaire mais ce n’était pas pareil, nous étions ensemble depuis environ deux mois, on ne se connaissait pas forcément très bien donc pour ce qui était de s’offrir des cadeaux, nous étions un peu plus hésitants. Puis dès le début j’avais prévenu Teddy que je ne t’attendais pas nécessairement de cadeaux, je n’avais pas besoin de ça, tout ce qui m’intéressait c’était d’être avec lui.

Comme prévu, j’avais passé la nuit chez ma meilleure amie. Elle était au courant de la petite blague que je comptais faire à Teddy. Elle trouvait cela un peu sadique mais elle savait qu’il ne m’en voudrait pas. En effet, j’avais bien l’intention de me rattraper, j’allais me faire pardonner de lui avoir fait croire que j’avais oublié son anniversaire. J’avais pris soin d’emballer ses cadeaux avant de prendre mon téléphone et de lui envoyer un message pour savoir si je pouvais passer chez lui le soir. Mais j’ajoutais que je ne pourrais pas rester car j’avais du boulot. Quel mensonge bidon, c’était puéril mais cela m’amusait, au moins un peu. Il m’avait répondu qu’il était d’accord, simplement il me précisait qu’il ne serait là que vers seize heures car il devait déposer son fils qui retournait chez sa mère, cette garce. Je ne l’avais jamais rencontré mais je n’espérais pas que cela arrive un jour.

La journée se passait tranquillement mais était horriblement longue. J’avais tellement hâte de retrouver Teddy que je ne parvenais pas à me concentrer sur mes croquis de vêtements. Tant pis, je laissais tomber. De toute manière il était temps que je me prépare pour le retrouver, il était quinze heures passées. Je filais prendre une douche histoire de me rafraîchir car il faisait relativement chaud ces derniers temps, si bien que je ne parvenais pas à rafraîchir l’intérieur de mon appartement. Je n’aurai probablement plus longtemps à vivre ici, il fallait que je m’arme de patience. Une fois douchée, légèrement maquillée et coiffée d’une queue de cheval j’enfilais une robe un peu volante dont la partie jupe était totalement noir et le haut était rayé noir et blanc. Non, je ne ressemblais pas à un zèbre, les rayures étaient bien plus fines. Sous cette robe simple mais élégante, j’avais dissimulé de la lingerie fine et j’espérais que mon homme pourrait en profiter. Mais je me doutais bien que s’il avait l’occasion d’en profiter, ça ne resterait probablement pas bien longtemps sur moi.

J’étais fin prête. Ainsi, j’enfilais des escarpins noirs, salais mon sac sur mon épaule puis prenais le sac avec tous les cadeaux ainsi que la bouteille de champagne rosé que j’avais prévu pour l’occasion. Pour ce qui était du dîner, nous commanderions probablement quelque chose de rapide. Pour le coup je n’avais pas eu envie d’imposer le repas mais d’un autre côté je n’avais pas très envie d’aller au restaurant non plus, préférant profiter tranquillement de mon bien aimé chez lui. Mais s’il voulait aller au restaurant, je ne saurais lui refuser, c’était son anniversaire après tout. Je fermais la porte à double tour avant de me diriger vers la voiture. Ma clim étant foutue, je roulais les fenêtres grandes ouvertes, les cheveux au vent, pour ce qui pouvait encore l’être puisque mes cheveux étaient attachés. Je mis plusieurs longues minutes à rejoindre North End à cause de la circulation, j’étais bien contente de pouvoir enfin me garer devant chez lui.

En arrivant, je ne pris pas la peine de sonner à la porte puisque j’avais les clés. Je tentais de faire le moins de bruit possible mais c’était compliqué de ne pas faire de bruit en ouvrant une porte. Et puis, je me méfiais quand même, il ne fallait pas que je me prenne un mauvais coup s’il pensait que j’étais un cambrioleur. Finalement, je rentrais tout à fait normalement dans cette maison dessinée de ses mains. Je le trouvais assis dans le canapé dans son salon. Je le regardais avec tendresse et ne put m’empêcher d’afficher un large sourire. Je me dirigeais alors rapidement vers lui en ôtant mes escarpins et en laissant mon sac à main ainsi que le sac contentant les cadeaux à côté de lui. Je venais me poser à califourchon sur lui et prenais son visage entre mes mains. « Bonsoir mon amour… Joyeux anniversaire… » dis-je avant de l’embrasser avec amour et passion. « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » Je me mordillais la lèvre, finalement un peu honteuse de cette mauvaise blague que je lui avais faite. Je déposais un furtif baiser sur sa joue. « Attends-moi deux secondes, je reviens. Je vais mettre cette bouteille au frais pour après l’ouverture des cadeaux, quarante ans, ça se fête ! » Et je disparaissais quelques secondes dans la cuisine pour déposer la bouteille de champagne au frais avant de revenir rapidement me caler auprès de lui.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magnifique-merveille.forumactif.org
M&M's
est tout bien bronzé !
Admin
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 219
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent Mar 31 Oct - 14:10

Skydy ♥️
Tu pensais que j'avais oublié, n'est-ce pas ?

Mon anniversaire, je l’avais souligné bien des fois, vécu des choses bien différentes à chaque occasion. Lorsque j’étais enfant, ce n’était pas tant une occasion de me réjouir, puisque mes parents estimaient que c’était limite une plaie de devoir marquer ce jour, m’acheter un cadeau, un gâteau et tout ce qui venait avec. Suite à cela, c’était devenu plus appréciable et maintenant, depuis quelques années, c’était devenu une habitude, si bien que je ne demandais rien de bien exubérant, voire même rien du tout, ne serait-ce que passer un peu de temps avec mon fils et les gens que j’aimais. Parfois, ça marchait, parfois, ça ne marchait pas, mais cette année, j’avais envie que ça marche un minimum, puisqu’aujourd’hui, je changeais de décennie, je franchissais ce que certains considéraient une étape de vie, soit quarante ans. À proprement parler, je ne me sentais pas complexé de quelconque façon à cette idée, mais je ne pus nier que cela me fit tout drôle lorsque je m’étais levé plus tôt. Et curieux, j’en étais venu à me demander comment la journée allait se passer. Une surprise ? Un repas avec Skylar et Shai ? Je n’attendais encore une fois rien qui tombait dans l’extravagance, mais il n’en demeurait pas moins qu’un petit quelque chose, ce ne serait pas de refus. Heureusement, mon fils ne tarda pas à me satisfaire de ce côté, me faisant l’agréable surprise d’avoir préparé le petit-déjeuner au moment où je me levai. Bon d’accord, il avait fait des toasts et mis des franches de fromage encore emballées à côté, mais sachant que c’était là un effort presque surhumain de la part d’un adolescent, j’appréciai le geste. Plus encore, il en vint à me dire qu’il était d’accord pour que nous passions la journée ensemble, à condition que j’aille le déposer à la gare d’autocar à la fin d’après-midi, puisque visiblement, sa mère tenait à ce qu’il rentre, comme prévu, à la fin de la journée, et que clairement, bien que ce soit les vacances, bien que ce soit mon anniversaire, il n’y avait aucune exception à la règle. Venant de Carolyn, je n’étais pas tant surpris, même si je ne niais pas que cela m’avait grandement blessé. Normalement, quand je savais qu’il y avait une occasion importante de son côté et que cela venait affecter ma garde de Shai, je ne faisais pas un drame, j’acceptais qu’il reste plus longtemps chez sa mère, ou qu’il rentre plus tôt. Mais Carolyn, elle, n’avait pas cette conscience d’esprit visiblement. C’était triste, c’était pénible, mais elle était ainsi, et cela faisait partie des raisons pour lesquelles je n’étais plus avec elle. Obligé de faire avec si je ne voulais pas subir ses représailles, même à distance, me disant que j’en avais suffisamment bavé avec l’accident, j’avais profité du peu de temps qui m’avait été accordé avec mon fils, avant de finalement aller le déposer à la gare, comme prévu. Inutile de mentionner que je lui fis une accolade plus longue que la normale, même s’il avait quatorze ans, même s’il avait passé l’âge de câlins avec son paternel. Heureusement, Shai ne me le refusa pas, et même s’il fut difficile de le faire partir, je pus quitter la gare avec le sentiment d’avoir vécu au moins quelque chose de spécial en cette journée. Et puis, je n’avais pas tant à me plaindre; ce soir, je pourrais aussi passer un peu de temps avec Skylar, ma petite-amie. Qu’est-ce qui m’était réservé pour ces quelques heures, visiblement limitées au vu des messages que j’avais pu échanger avec elle ? Je ne savais pas trop, et j’avais la vague impression que ce ne serait pas bien long, tout simple, comme une soirée normale où elle se permettait de passer du temps à ma demeure. Ce n’était pas que parce que c’était mon anniversaire, mais pour tout dire, je trouvais cela désolant, parce que je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle ne venait pas à venir habiter chez moi. Nous étions ensemble depuis plus d’un an, on se sentait bien tous les deux, et je savais que je l’aimais, énormément, tellement que je commençais sérieusement à songer à la demander en mariage, alors que je devrais être le premier à être particulièrement réticent à cette idée, au vu de ce qui s’était passé avec ma première épouse. Mais avant, peut-être vaudrait-il mieux voir si nous étions capables de vivre tous les deux ? Personnellement, rien ne me ferait plus plaisir de dormir avec elle chacune nuit, partager son quotidien, même si elle travaillait à la maison, même si parfois, elle était débordée. Mais comment pouvais-je lui dire cela sans la vexer ? Malheureusement, je n’avais pas encore trouvé les mots pour le faire, alors ce fut quelque peu embêté que je rentrai, sans penser que je n’allais pas le rester bien longtemps. Une fois à la maison, je m’installai sur le canapé, comme si je cherchais là quoi faire, mais je ne cherchai pas éternellement, puisque peu de temps après, une présence vint me tirer de la rêverie, une magnifique présence qui plus est. Sachant que ça ne pouvait être que mon amoureuse, ce fut avec un grand plaisir que je l’accueillis sur mes genoux, et avec un plus grand que je l’entendis me souhaiter un joyeux anniversaire. Son voeu me fit plus que chaud au coeur, et pour le lui faire savoir, je prolongeai son baiser avec amour, riant doucement à ce qu’elle me dit par la suite. Et comprenant qu’elle avait fait semblant de ne pas penser à mon anniversaire, je lui répondis: « Je pense maintenant que tu es une vraie petite coquine toi… Une jolie petite coquine même…», ne me voyant pas tant lui dire que j’aurais pu me montrer vexé si elle avait vraiment oublié, même si j’étais bien content que ce ne soit qu’une blague, au final. Pour le manifester, j’aurais voulu avoir plus de temps pour la prendre dans mes bras, mais trop rapidement, elle m’échappa, pour aller mettre une bouteille au frigo. Ne pouvant pas me plaindre de cette attention, d’autant plus qu’elle avait mentionné des cadeaux au passage, je lui lançai: « Des cadeaux ? Tu as vraiment pensé à tout dis donc… » Mais déterminé à lui faire savoir à quel point tout cela me faisait plaisir, j’attendis qu’elle revienne se poser sur le canapé, puis je la pris dans mes bras, avant de l’embrasser de ma propre volonté cette fois-ci, aussi longtemps que je le voulus, pour finalement lui dire, avec sincérité: « Ça me fait vraiment plaisir que tu passes la soirée ici... Je t’aime… Tellement… » Limite, j'étais ému de lui dire une telle chose et ce, qu'importe ce à quoi je pensais plus tôt avant qu'elle n’arrive. Là, tout de suite, j’avais oublié mes tracas, je ne pensais qu’à cette soirée que Skylar avait semblé planifier de A à Z, laissant ce rayon de soleil qu’était ma petite-amie égayer le reste de ma journée, comme elle savait si bien le faire à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magnifique-merveille.forumactif.org
M&M's
est tout bien bronzé !
Admin
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 219
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent Mar 31 Oct - 14:10


Skydy ♥️
« Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? »
J’étais ravie de constater que ma petite plaisanterie avait fonctionné. On savait tous que passer quarante ans était comme une étape dans la vie, c’était un peu le cas à chaque fois que l’on changeait de dizaine. Cependant, j’étais également contente de constater que Teddy ne m’en voulait pas de cette petite blague, j’aurai été très affectée du contraire car mon but n’était vraiment pas de le vexer, je voulais simplement le taquiner un peu. Teddy était un homme vraiment formidable, je me sentais comme pousser des ailes quand j’étais avec lui. Depuis ma mésaventure à l’université, je n’avais plus été du genre à faire confiance aux hommes, disons que je n’avais jamais eu de relations réellement sérieuses depuis cet épisode sombre de ma vie. Je ne parvenais plus à regarder un homme, je ne pouvais plus imaginer partager des choses intimes avec quelqu’un. On m’avait volé mon intimité contre mon gré et je n’avais pas envie que ça recommence. Depuis que j’avais rencontré Teddy, j’avais comme repris goût à la vie. Au début, ce n’était qu’un ami et je me suis démenée pour lui venir en aide afin qu’il puisse parvenir au résultat qu’il souhaitait, soit retrouver l’usage de ses jambes. Rien n’avait été facile et parfois il m’était arrivé de rentrer chez moi et de pleurer, tant je ne parvenais pas à supporter sa souffrance et regrettant de ne pas pouvoir l’aider à progresser plus vite. Mais je n’ai jamais baissé les bras. Je l’avais vu dans tous les états, j’étais en quelque sorte devenue son aide-soignante à domicile et tous ces moments que nous avions passés ensemble nous avait grandement rapprochés, jusqu’à ce que l’on finisse finalement par s’avouer nos sentiments avant d’officialiser notre relation. Voilà maintenant plus d’un an que nous étions en couple et je ne me voyais clairement plus vivre sans lui. Il m’apportait ce dont j’avais toujours manqué. « Ah oui, je suis une petite coquine moi ? Jolie en plus ? Mais…ce n’est que pour toi ça mon amour ! » lui avais-je dit en rejoignant la cuisine. J’avais senti qu’il avait voulu me prendre dans ses bras mais je l’en avais presque empêché. Mais je savais parfaitement qu’il aurait tout le reste de la soirée pour faire ce qu’il voulait de moi. C’était sa journée aujourd’hui, j’étais à sa merci. Après, je cherchais toujours à le contenter et lui faire plaisir, sans pour autant attendre un jour spécial. Il me semblait que lorsque l’on aime quelqu’un, c’est à chaque jour qu’on veut lui prouver, lui offrir des cadeaux, lui montrer qu’on l’aime. Offrir des cadeaux à la personne que l’on prétend aimer à certaines grandes occasions seulement, j’estime que ce n’est pas aimer. « Eh bien oui des cadeaux, tu ne pensais quand même pas que j’allais arriver ici les mains vides ?! » Lorsqu’il me pris dans ses bras, je ne pus résister à l’envie de me blottir contre lui. J’en profitais également pour glisser délicatement une main sous sa chemise pour apprécier la douceur de sa peau. « Heureuse que ça te fasse plaisir mon cœur…mais je suis ravie aussi d’être là ! Et en plus de passer la soirée avec toi, je peux même passer la nuit, si tu le souhaites. » Je me demandais si je lui faisais comprendre maintenant que je souhaitais vivre avec lui ou bien si j’attendais un peu. Cette révélation faisait en quelque sorte partie de ces cadeaux que je lui offrais pour son anniversaire. C’était à mon sens le plus gros cadeau après je ne savais pas ce qu’il en adviendrait de lui. Peut-être que je pouvais me lancer, après tout maintenant ou plus tard, ça ne changerait pas grand-chose. « Je me disais même que je pourrais passer plus qu’une soirée et une nuit avec toi ici… Je pourrais venir passer toutes les nuits… Tu es d’accord ? » Je me redressais afin de croiser son regard. Il me semblait que c’était une question suffisamment importante qui méritait que je le regarde.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magnifique-merveille.forumactif.org
M&M's
est tout bien bronzé !
Admin
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 219
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent Mar 31 Oct - 14:11

Skydy ♥️
Tu pensais que j'avais oublié, n'est-ce pas ?

Même si j’avais espéré secrètement qu’il y aurait moyen de marquer le coup pour mon anniversaire, je n’aurais pas été du genre à demander grand-chose. Passer du temps avec ceux que j’aime, voilà ce qui était le plus important pour moi. Par conséquent, le simple fait que Skylar veuille bien venir passer du temps en ma compagnie aurait été suffisant pour me contenter, mais là, elle avait pris le temps d’enfiler une tenue qui mettait en valeur ses formes, apporté du champagne, et des cadeaux en prime. Que pourrais-je demander de plus ? J’avais déjà beaucoup plus que ce que j’aurais pu espérer, et franchement, cela ne saurait davantage me toucher et me faire plus plaisir que ça. Inutile de mentionner que lorsqu’elle en vint à me rappeler qu’elle avait fait tout ça pour moi, depuis la cuisine, j’eus un large sourire, un sourire limite juvénile, qu’elle ne vit probablement pas, puisque lorsqu’elle revint vers moi, je fus soudainement trop occupé à la reprendre dans mes bras, passer du temps contre elle, lui montrer que mine de rien, elle m’avait manquée. En vérité, chaque fois qu’elle n’était pas chez moi, ou que je n’étais pas chez elle, elle me manquait. Nous en étions à un point où, j’en avais l’impression, passer du temps loin l’un de l’autre devenait de plus en plus difficile, voire légèrement problématique. Ce n’était pas au point que je me faisais du souci pour notre couple, d’autant plus que j’avais déjà la solution en tête, mais je n’osai pas vraiment en parler directement à Skylar, histoire de ne pas la brusquer, la pousser à faire quelque chose qu’elle ne voulait pas faire. Après, je ne pouvais pas nier que j’avais laissé planer certains sous-entendus concernant une éventuelle vie ensemble, sous le même toit, mais jamais je n’étais allé plus loin. De plus, ce n’était pas comme si nous passions plusieurs jours sans passer la nuit ensemble. Aujourd’hui, au vu de ce qu’elle m’avait dit par message, ce ne serait pas le cas, mais chaque chose en son temps, je décidai de ne pas le soulever tout de suite. De toute façon, je n’en aurais pas eu l’occasion, puisque peu de temps après, Skylar en vint à aborder le sujet elle-même, me proposant de passer la nuit également. Sachant très bien que je ne pouvais pas lui refuser une telle chose, surtout alors qu’elle en venait à poser ses mains sur ma peau, granulant cette dernière de frissons au passage, je ne tardai pas à lui dire, un nouveau sourire aux lèvres: « Évidemment que je le souhaite… » Plus encore, je pourrais même lui dire, si mon but était de la convaincre, que nous n’avions nul besoin de faire quoi que ce soit sauf dormir. Non pas que je me sentais trop vieux, trop rouillé pour faire quelconque folie, mais simplement par respect pour elle, pour lui faire comprendre que je l’aimais tellement que le simple fait de dormir tout contre elle me rendait déjà bien heureux. Mais au final, avant que je ne puisse ajouter quoi que ce soit, ma petite-amie reprit la parole, en venant à tenir des propos que je ne compris pas dans un premier temps, d’où le fait que naïvement, je lui répondis: « Tu sais, tu peux passer autant de nuits que tu veux ici, mais à ce point, il vaudrait mieux que tu prennes… » Lorsque je me rendis compte de ce que j’étais sur le point d’ajouter, tous les éléments se connectèrent dans ma tête, et soudainement, j’écarquillai les yeux. Mon coeur se mit à battre un peu plus fort, puis je regardai Skylar dans les yeux, et avec une voix quelque peu brisée par l’émotion, je lui demandai: « Tu veux bien… Venir t’installer ici ? » Même si c’était ainsi que j’avais interprété les choses, il n’en demeurait pas moins que pour moi, il était essentiel que j’en vienne à lui demander confirmation, histoire de ne pas me faire de fausses idées. Mais pour sûr, si jamais ce que je pensais était ce qu’elle cherchait à me dire, alors il était certain que je serais le plus heureux des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magnifique-merveille.forumactif.org
M&M's
est tout bien bronzé !
Admin
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 219
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent Mar 31 Oct - 14:11


Skydy ♥️
« Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? »
J’étais heureuse qu’il ne refuse pas ma demande de rester dormir chez lui ce soir. Je ne pensais pas qu’il pourrait le faire, mais parfois on pouvait être surpris par les réponses des personnes que l’on croyait le mieux connaître. « Ravie de savoir que tu veux bien que je rester dormir avec toi ce soir ! » Je lui avais proposer, en plus de passer une soirée avec lui, de passer la nuit-là. Mais je n’avais pas précisé dans quelles circonstances je restais là. Il était certain que nous allions dormir, au bout d’un moment, mais j’espérais bien qu’on ferait un peu plus que de dormir. Cependant, je devais avouer que l’idée de m’endormir tout près de lui, de sentir son corps contre le mien, de me sentir en sécurité car il passera son bras autour de moi, me plaisait beaucoup. Il était assez difficile de vivre séparément tous les deux mais nous n’avions pas voulu précipiter les choses jusqu’à maintenant. Je pensais désormais qu’il était temps de passer un cap. J’étais bien avec Teddy, j’étais amoureuse de lui, et je voulais pouvoir m’endormir près de lui chaque soir et pas uniquement quelques soirs par semaine, ce n’était plus possible pour moi. Je voulais vivre avec lui, profiter de la vie avec lui, mais aussi avec Shai quand il serait là, c’était un gamin vraiment formidable, on s’entendait plutôt bien pour une relation beau-fils/belle-mère, après j’étais loin d’être une tortionnaire et sans vouloir me vanter, j’étais mieux que sa mère. Je ne me battais pas pour dire qu’il ne verrait son père que lorsque je le voudrais, c’était totalement ridicule. Il me semble que l’on pouvait tout à fait vivre tous ensemble et qu’il pourrait profiter de son père autant qu’il le voudrait lorsqu’il serait là. Moi j’aurai les soirées et les nuits pour profiter de mon homme.

Un sourire s’afficha sur mon visage quand il commença à dire que si je venais passer autant de nuit il vaudrait mieux que je prenne…je ne savais pas quoi mais j’ai adoré la tête qu’il a fait quand il a finalement compris que je lui proposais de venir m’installer chez lui. A la façon dont il m’avait demandé si je voulais bien venir m’installer ici, j’en concluais qu’il attendait ça depuis un moment maintenant mais probablement qu’il n’osait pas me le demander de peur que je lui dise qu’il allait trop vite, que je voulais prendre mon temps. Il n’avait pas eu tout à fait tort et il était temps que je lui montre que je ne voulais plus prendre « mon temps », que je l’aimais et qu’il était temps que l’on avance ensemble et plus chacun de notre côté dans nos habitations respectives. Je hochais la tête en serrant fort sa main dans la mienne. « Oui je veux venir m’installer ici, si tu veux bien de moi… » Je me mordillais la lèvre inférieure en le regardant avec tendresse. Je détaillais chaque parcelle de son visage, il était si beau. J’attendais qu’il me dise clairement s’il était d’accord mais j’étais persuadée d’avoir compris qu’il ne serait pas contre cette proposition.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magnifique-merveille.forumactif.org
M&M's
est tout bien bronzé !
Admin
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 219
Date d'inscription : 23/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent Mar 31 Oct - 14:11

Skydy ♥️
Tu pensais que j'avais oublié, n'est-ce pas ?

Déjà, le fait qu’elle m’annonce qu’elle pouvait passer toute la soirée et la nuit en ma compagnie me rendait plus qu’heureux, mais là, quand elle vint à me confirmer que la quarantaine ne m’avait pas rendu sourd, qu’elle voulait bien venir s’installer dans ma demeure, en ma compagnie, et pas juste temporairement, je fus sitôt aux anges. Je sus tout de suite qu’aucun cadeau, aucune attention ne saurait davantage me faire plaisir. Évidemment, j’allais accepter les cadeaux que Skylar comptait m’offrir avec grand plaisir, et je ne doutais pas un instant que j’allais les aimer, mais là, cette intention, cette idée, elle me plaisait tant que je ne saurais demander rien de plus, d’où le fait que les yeux brillants de bonheur, je lui répondis: « C’est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire… » Plus encore, j’étais ravi que nous n’ayons pas eu à argumenter sur qui allait habiter chez qui. Évidemment, le plus important était que nous serions ensemble en permanence, nul besoin de faire concorder nos emplois du temps pour pouvoir passer du temps en compagnie l’un de l’autre, mais je devais avouer que l’éventualité de devoir quitter cette maison que j’avais dessiné en entier, de la base jusqu’au toit. Bien sûr, je ne me serais pas vu l’imposer à Skylar, mais là, je comprenais que cette dernière avait deviné mon attachement à cette demeure, et que d’une certaine façon, elle devait s’y plaire, si elle était prête à venir y vivre. De plus, si jamais quelque chose l’embêtait, rien ne m’empêcherait de faire quelques changements, et je le ferais sans aucun problème, parce que ce serait chez elle maintenant. Mais je supposais que nous verrions cela plus tard. En vérité, nous aurions tout notre temps pour voir ça désormais. Là, ce que je jugeai plus important de faire, ce fut de glisser ma main autour de la taille de ma petite-amie, histoire de la ramener sur mes genoux, là où elle se trouvait il y a quelques minutes de cela. Me retrouvant alors à la regarder dans les yeux, pour mon plus grand plaisir, je lui souris doucement, puis je lui avouai: « Ça fait un moment que je voulais te le demander, mais je ne trouvais pas les mots ou le bon moment pour le faire… » J’estimais que je n’avais pas besoin de lui en dire davantage, qu’elle aurait déjà compris que jamais je n’aurais su lui dire non, qu’importe si elle me l’avait demandé un autre jour que celui de mon anniversaire. Là, il était évident que l’occasion était plus que parfaite, alors je ne pouvais m’en plaindre. Mon bras toujours autour d’elle, j’estimai que je n’avais plus quoi que ce soit à dire, ou du moins, pas tant que j’eus pris le temps de l’embrasser une nouvelle fois, avec amour, voire même avec une insistance qui dépassait la banale affection, qui sous-entendait quelque chose de plus. Mais sachant désormais que nous avions toute la soirée, et toutes les soirées suivantes pour nous, je n’allai pas plus loin pour le moment. Je détachai mes lèvres des siennes, puis je finis par ajouter: « Je suis tellement heureux, si tu savais… » Ce fut finalement un sourire touché que je lui servis, avant de l’embrasser une nouvelle fois, me permettant au bout du compte de laisser ma main libre vagabonder quelque peu sur sa cuisse par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magnifique-merveille.forumactif.org
Contenu sponsorisé
est tout bien bronzé !
Fiche RPG
Infos de base

MessageSujet: Re: rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent

Revenir en haut Aller en bas

rp skydy - #1811 ▬ « Tu pensais que j’avais oublié n’est-ce pas ? » ▬ Skydy ♥ Voir le sujet précédent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Si je vous avais connu avant ...
» Ah ! si j'avais SU...
» Je viens de chez Free......j'avais + de débit
» Plus accès à Eurosport...
» Mon VDSL2 est plus lent que quand j'avais l'ADSL2+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magnifique Merveille :: RP ♥-