Magnifique Merveille

Ferme les yeux et pense à l'Angleterre !
 

Partagez|

C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lincoln R. Smith
est tout bien bronzé !
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 5
Date d'inscription : 18/12/2016

MessageSujet: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian Ven 23 Déc - 10:49


C'est juste amical, n'est ce pas ?
Elian & Lincoln
Depuis que je savais que je devais aller dîner avec mon patron, j’étais heureuse, aussi bizarre que cela puisse paraître. Je n’avais pas honte de le montrer ni de le dire en dehors du boulot, à mes amis les plus proches en qui j’avais une entière confiance, évidemment je n’allais pas aller raconter cela au premier venu car cela aurait été plutôt mal vu et les gens iraient peut-être se dire que ce n’est pas normal ou autre. Bien que je me fichais complètement de ce que les gens pouvaient penser, je n’avais pas forcément envie de leur raconter ma vie, et d’ailleurs il n’avait pas besoin de la connaître.

La seule chose que j’espérais dans tout ça c’était que ma bonne humeur ne se voyait pas trop au boulot, je ne savais pas me contrôler mais je ne voulais pas gêner Elian car je me doutais qu’il comprendrait tout de suite si jamais j’étais trop démonstrative de ma bonne humeur, du fait que je sois contente de partager un dîner avec lui. Il fallait que je me calme, il était vrai qu’il me plaisait mais même si les tensions s’étaient apaisées et que nous étions un peu plus « amical », il restait mon patron et probablement rien de plus. Je tenais à mon job et je préférais prendre sur moi et rester face à quelqu’un qui me plaisait mais ne pas me retrouver à la rue plutôt que de me lancer dans je ne savais quoi qui pourrait ne pas marcher ou tout simplement jamais commencer puis me retrouver sans emploi, et par conséquent à la rue puisque je ne pourrais plus payer mon loyer. Ceci était tout à fait inenvisageable.

La journée m’avait paru interminable, pas parce que je m’étais ennuyée, loin de là, il m’était totalement impossible de m’ennuyer dans mon boulot car j’avais une tonne de choses à faire. C’était un peu répétitif parfois, je l’admettais mais ce n’était pas si dérangeant. Et puis, je le faisais pour Elian, c’était ce que je devais me dire et au moins il m’offrait un emploi stable qui me permettait de vivre plutôt convenablement donc il était proscrit que je me plaigne. Grâce à lui je faisais quelque chose de ma vie car compte tenu de mon passé, je ne pouvais plus continuer les études dans le domaine qui me plaisait. La journée avait été longue car j’attendais 19h avec impatience. Je ne restais jamais si tard habituellement mais étant donné que nous devions aller dîner ensemble, j’avais pris l’initiative de commencer plus tard le matin pour ne pas faire plus d’heures que nécessaire. J’avais bien entendu demandé la permission à mon cher patron. Il était évident qu’il n’était pas utile que je retourne chez moi pour moins d’une heure pour le retrouver un peu plus tard au restaurant, il me semblait qu’il était plus sympathique que l’on parte du bureau ensemble pour se rendre au restaurant.

Il était enfin l’heure, je rangeais rapidement mon bureau puis passais très vite aux toilettes remettre un peu de rouge à lèvres, corriger un peu ma coiffure et vérifier que mon maquillage n’était pas trop mal. Dès lors que c’était fait, je retournais à mon bureau enfiler mon manteau puis je me dirigeais vers le bureau d’Elian. Je frappais timidement à la porte et m’avançais légèrement sur le pas de la porte et me raclais doucement la gorge. « Bonsoir Elian, je crois qu’il est l’heure… » dis-je en jetant un coup d’œil à l’horloge.
© flappy bird.


Dernière édition par Lincoln R. Smith le Sam 24 Juin - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elian J. Warren
est tout bien bronzé !
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 4
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian Ven 30 Déc - 0:56

Pourquoi avais-je accepté, voire encouragé ce fameux dîner en compagnie de mon assistante ? Maintes fois je m’étais posé la question depuis que nous avions planifié le tout, sans jamais toutefois trouver une réponse qui était satisfaisante à mes yeux. Enfin, une chose était certaine, c’était que je ne paniquais pas au point de me rétracter, jamais je ne pourrais faire une chose pareille à Lincoln alors que c’était moi qui avait précisé que je voulais que nous soyons plus informels l’un envers l’autre. Peut-être pas au point de s’appeler les week-ends pour nous raconter notre vie, mais assez pour qu’elle ne m’appelle pas « Monsieur » à chaque fois et que j’aie l’impression de travailler avec quelqu’un qui me donne un coup de main, pas une servante, une subordonnée ou quelque chose comme cela, parce que ce n’était pas dans ma nature, ce n’était pas fait pour moi. Ce qui expliquait ma perplexité surtout, c’était le fait que c’était la première fois, et la première fois depuis longtemps si on considérait la chose d’un autre angle. De façon plus banale, c’était la première fois que j’allais dîner avec une personne employée en ces lieux dans le cadre d’un repas qui n’avait rien à voir avec les affaires. Mais ça, je ne m’en plaignais pas, parce que ces dîners, j’y étais si peu habitué qu’en vérité, je ne me sentais pas des plus à l’aise, les trouvant bien souvent plutôt longs et sans intérêt, puisque contrairement à ce que la normale des gens pourraient penser, les discussions sur les affaires à proprement parler n’étaient jamais bien longues, puisque celles-ci étaient toujours interrompues par un investisseur ou un autre qui, distrait, préférait raconter sa vie de quelconque façon. En fait, ce qui me faisait tant hésiter, c’était le fait que c’était la première fois depuis très, très longtemps, que j’emmenais une personne du sexe opposé dîner dans un cadre informel. Je ne disais pas que cela ne m’était jamais arrivé, mais bien souvent, quand je me permettais de sortir avec quelqu’un quand j’étais à l’université, c’était pour aller manger un bout vite fait, jamais à une table, dans un restaurant avec une ambiance plus agréable, rien de tout cela. Parce que généralement, ce genre de chose, me faisait angoisser, depuis plus de dix ans maintenant. Par conséquent, il avait fallu que je tente de me convaincre que cela n’était qu’un repas amical, rien de plus, destiné à mieux connaître mon assistante, ce qui ne pourrait que m’apporter du bien, au final, parce que je lui faisais confiance, et je me doutais bien qu’elle n’allait pas me faire un sale coup, ou du moins, je l’espérais fortement. Heureusement, j’avais fini par réussir à me convaincre convenablement au moment où, alors que la lumière du jour se faisait plus absente à l’extérieur, elle s’approcha pour me signifier que c’était l’heure de partir. Mon premier réflexe fut de relever la tête et, sans réfléchir, considérer l’heure sur mon ordinateur encore ouvert. Non pas que je ne lui faisais pas confiance, mais parce que, d’une certaine façon, j’espérais me rappeler à la réalité par ce geste. Ne voyant pas de raison de la faire attendre plus longtemps, je lui dis alors:  « En effet, c’est l’heure d’y aller. » en souriant doucement. Sur ces mots, je refermai mon ordinateur, sans le ranger, compte tenu que je n’aurais pas le temps de travailler dessus pendant la soirée. Puis, je m’assurai que j’avais mon porte-feuille, mes clés et mon téléphone portable, et je me levai, prêt à quitter. Avant toutefois de partir, je crus bon de préciser:  « Tu préfères t’y rendre comment ? À pied, ou bien en voiture ? » Parce que même si le restaurant n’était pas très loin, je ne voyais pas d’inconvénient à prendre mon véhicule non plus, puisqu’à la fin du dîner, cela nous permettrait de ne pas être obligés de revenir sur notre lieu de travail afin que je puisse la récupérer, parce que pour sûr, j’en aurais besoin pour rentrer chez moi par la suite, et aller déposer Lincoln chez elle par la même occasion, puisqu’en mon sens, c’était la moindre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lincoln R. Smith
est tout bien bronzé !
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 5
Date d'inscription : 18/12/2016

MessageSujet: Re: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian Sam 24 Juin - 19:21


C'est juste amical, n'est ce pas ?
Elian & Lincoln
Je ne pus m’empêcher de sourire quand il confirma qu’il était en effet l’heure d’y aller. « Eh oui, j’aurai bien aimé te faire sortir de ton travail un peu plus tôt mais je me suis dit que ce n’était pas raisonnable alors je me suis abstenue ! » Je ris doucement. Elian était un patron vraiment très sympathique qui passait beaucoup trop de temps (à mon goût) au bureau à travailler. Je continuais à patienter à l’entrée de son bureau en attendant qu’il me rejoigne et que nous puissions quitter le boulot pour nous rendre au restaurant. Je haussais les épaules à sa question ne sachant pas trop quoi répondre. Après une petite réflexion, je suis quoi répondre. « Hum…je pense que l’on pourrait y aller à pied, autant profiter du beau temps non ? » J’avais plutôt envie de passer le plus de temps possible avec lui, mais ça il n’était pas convenable de le mentionner, en tout cas pas maintenant. « Est-ce que ça te convient qu’on y aille à pieds Elian ? » Je me rendis compte après l’avoir posée que ma question était stupide. Si cela le dérangeait, il ne me l’aurait pas proposé. Mais qu’est-ce que je peux être stupide parfois… Bref j’attendais sa réponse. Pendant ce temps-là il quittait son bureau et nous quittions tranquillement le bâtiment. « C’est cool qu’on puisse se voir hors cadre de travail et pouvoir apprendre un peu plus à se connaître. Je pense que c’est important qu’on entretienne une bonne relation, tu ne crois pas ? » Je me sentais de plus en plus ridicule, il allait vraiment croire que je lui faisais du rentre dedans, c’était peut-être mon intention mais c’était en tout cas très maladroit. Je me fis la promesse, intérieurement, de me taire un petit moment.
© flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elian J. Warren
est tout bien bronzé !
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 4
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian Ven 7 Juil - 13:06

Un sourire à la fois amusé et timide apparut sur mes lèvres au moment où Lincoln me fit savoir qu’elle aurait aimé se manifester plus tôt, mais elle ne se l’était pas permise. Aussi adorable cette intention puisse-t-elle être, je ne fus pas tant surpris qu’elle s’en soit passée toutefois. Non pas que je pensais qu’elle était timide avec moi, lentement mais sûrement, on y travaillait, mais parce que je savais très bien que lorsque je me plongeais dans un travail quelconque, j’avais bien du mal à m’en détacher tant que je n’avais pas terminé. Et depuis que j’avais pris la direction du club, c’était pire, parce que je voulais bien faire, parce que je savais que je ne pouvais pas procrastiner. Mais il était vrai que peut-être me faudrait-il apprendre à être un peu plus détendu, reporter certaines choses, plutôt que de rester tard le soir à tout coup. Mais puisque je ne pouvais faire cela ici et maintenant, je me contentai de ne rien dire, préférant parler de la façon dont nous pourrions nous rendre au fameux restaurant. Rapidement, Lincoln me fit savoir qu’elle ne serait pas gênée de s’y rendre à pied, d’autant plus que le temps nous le permettait. Compte tenu que c’était moi qui avait formulé la proposition, je ne m’y vis certainement pas m’y opposer, d’autant plus que je n’avais aucune raison de le faire. De ce fait, je ne pus faire mieux, à mon avis, que de répondre à la jeune femme, dans un haussement d’épaules:  « Ça me convient parfaitement. » Il faisait encore beau et chaud, ce n’était pas loin, et contrairement à il y avait quelques années de cela, je n’avais absolument aucune raison de m’y opposer. Sans attendre plus longtemps donc, nous sortîmes du bâtiment, puis je pris les devants sur le trajet à suivre, compte tenu que je le connaissais par coeur. Non pas que je marchai devant Lincoln, mais je ne lui manquai pas de lui indiquer d’un signe de main par où passer tout en demeurant non loin d’elle, marchant à son rythme, lui permettant ainsi de poursuivre la discussion, ce que la jeune femme ne tarda pas à faire, sans paraître toutefois trop convaincu. Et pour tout dire, je la comprenais : Ce n’était pas comme si c’était là une situation toute banale, au vu de comment les choses s’étaient déroulées entre nous dans un premier temps. Mais ayant pour espoir que ce dîner pourrait peut-être changer les choses, je décidai de garder une certaine contenance, paraître aussi confiant que possible, puis dire:  « Je suis d’accord avec toi. » Après tout, c’était moi qui avait voulu dans un premier temps avoir une relation moins formelle au bureau, parce que je ne me sentais pas vraiment en position de jouer les supérieurs envers elle. Et comme pour prouver cela, je mis mes mains dans mes poches, puis j’ajoutai:  « Je me rends compte que je ne sais pas grand-chose sur toi, sauf ce qui se trouve sur ton CV, et je trouve ça dommage… » Je m’arrêtai là, ne me voyant pas sitôt lui faire un interrogatoire, d’autant plus qu’à vrai dire, je ne savais pas ce que je pourrais lui demander. Et puis, je jugeais que cela me permettrait de voir si elle voudrait bien me parler un peu plus d’elle, où si elle préférait rester discrète sur le sujet, ce que je pourrais très bien respecter aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lincoln R. Smith
est tout bien bronzé !
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 5
Date d'inscription : 18/12/2016

MessageSujet: Re: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian Dim 23 Juil - 19:55


C'est juste amical, n'est ce pas ?
Elian & Lincoln
« Si ça te convient, alors c’est parfait ! » J’appréciais cette « promenade » aux côtés d’Elian, c’était très agréable. Il ne manquait pas de m’indiquer le chemin à prendre tout à long du trajet. Nous ne parlions pas vraiment mais j’espérais que cela s’améliorerait au cours du dîner. Finalement, ça allait peut-être s’arranger avant que nous arrivions au restaurant puisqu’il me fit comprendre qu’outre ce que l’on pouvait trouver mon CV, il ne savait rien de moi. J’étais flattée qu’il veuille en savoir plus mais à la fois je ne savais pas bien quoi lui dire. En réalité, je n’avais jamais vraiment eu à parler de moi de la sorte, du coup j’étais un peu mal à l’aise. Je cherchais quelque chose à dire qui pourrait détendre l’atmosphère, ou qui pourrait plutôt me détendre moi. « Hum…je ne sais pas bien quoi dire, ça dépend ce que tu veux savoir. » Je savais que ce serait plus facile pour moi de lui dire ce qu’il voulait savoir à mon sujet. « D’ailleurs, je ne sais pas grand-chose à ton sujet non plus… Donc je pense que ce serait bien que j’en apprenne un peu plus sur toi aussi… Bon après je ne veux pas trop en savoir non plus, tu es mon patron ! » J’esquissais un petit sourire. En réalité, je n’étais pas contre le fait de savoir un maximum de choses sur lui. Depuis le premier jour, Elian m’avait tapé dans l’œil et il m’avait tout de suite plu. Autant physiquement que par son comportement un peu timide, gêné, ne se sentant pas à l’aise dans son rôle de patron, mais c’était selon moi ce qui avait fait son charme. Cependant, il ne fallait pas que je m’emballe, peut-être qu’Elian me plaisait mais je devais garder cela pour moi. Je n’étais pas certaine de lui plaire en retour et puis étant donné nos relations professionnelles, il n’était tout bonnement pas envisageable que nous ayons une relation, malheureusement. « Je peux ajouter un truc qui n’est pas sur mon CV…je suis célibataire. C’est pour cela que je peux diner avec toi ce soir. » Je tournais rapidement la tête vers lui puis regardais de nouveau devant moi. « Je sais, c’est nul et pas du tout subtil. Il faut vraiment que tu me dises ce que tu veux savoir. »
© flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elian J. Warren
est tout bien bronzé !
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 4
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian Sam 29 Juil - 14:12

Au vu de ce que je lui avais dit - et demandé d’une certaine façon - je me doutais bien qu’elle allait me rendre la pareille, qu’elle voudrait apprendre à me connaître davantage que ce qu’elle savait déjà, soit ce qui concernait le plan professionnel. Je ne lui en voulais pas, je n’en étais même pas surpris, mais même si je répondis à ses propos par un petit sourire et par un hochement de tête, pour lui montrer que j’étais d’accord à me soumettre à l’exercice, il n’en demeurait pas moins que je n’étais pas totalement persuadé de tout cela. Non pas que je ne voulais pas lui dire quoi que ce soit, mais parce que je ne savais pas tant ce que je pourrais lui dire. Depuis que j’avais pris la tête du club, celui-ci était devenu ma priorité, mon passe-temps, et la façon dont j’occupais toutes mes heures, même parfois mon temps libre. Était-ce triste ? Peut-être pour certains, mais me concernant, je savais dans quoi je m’embarquais et pour le moment, je ne le regrettais pas. Espérant juste que pour cela, elle ne trouve pas que j’étais ennuyant, peu intéressant, et que cela vienne interférer dans notre relation professionnelle, je choisis toutefois de ne pas trop m’en faire non plus, me contentant de simplement continuer de l’écouter parler en demeurant plutôt impassible. Enfin, je voulus rester impassible, mais Lincoln en vint à tenir des propos qui me laissèrent un peu plus perplexe que précédemment. Je ne pus m’empêcher de me demander si ce n’était là qu’une information toute banale qu’elle sortait là, à défaut de savoir quoi dire, ou bien si ça laissait sous-entendre autre chose ? En venant à supposer que peut-être elle avait un petit-ami jaloux précédemment qui ne la laissait pas sortir à sa guise, encore moins avec son patron, je décidai de ne pas m’en faire, accusant réception de l’information sans rien dire. De toute façon, je n’aurais pas eu le temps d’ajouter quoi que ce soit, puisque Lincoln reprit la parole, venant me rassurer par ces nouveaux dires. Après, ce n’était là que ma perception, mais pour le moment, je la préférais, puisque plus confortable, elle me permit de répondre: « Eh bien… » Je me rendis compte après-coup que je n’avais pas tant réfléchi à ce que je pourrais lui dire. Puis me disant que ce ne serait peut-être pas déplacé de commencer à lui poser des questions pour la faire parler - sans que ce soit un interrogatoire, bien sûr - je lui demandai: « Tu… Tu as des passe-temps, hors du boulot ? » C’était très banal comme question, il fallait l’avouer, mais ce n’était pas plus mal pour casser la glace, n’est-ce pas ? Je l’espérais en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lincoln R. Smith
est tout bien bronzé !
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 5
Date d'inscription : 18/12/2016

MessageSujet: Re: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian Mer 9 Aoû - 19:24


C'est juste amical, n'est ce pas ?
Elian & Lincoln
Je sentais bien qu’Elian semblait gêné. Ainsi, je n’étais pas certaine qu’il parviendrait à réellement s’ouvrir à moi et me parler de lui. Concrètement, j’espérais qu’il saurait quand même me faire part de choses sur lui sinon je serai déçue. Et puis, je ne trouvais pas juste qu’il puisse en apprendre plus sur moi si lui ne me disait rien. Il semblait d’accord pour jouer le jeu aussi mais en apparence ce n’était pas ce qu’il laissait paraître. J’espérais me tromper, j’attendais donc de voir comment tout ça allait se passer. Elian devait angoisser un peu à l’idée de me poser des questions trop personnelles. Mais personnellement, je n’avais rien à cacher, si ce n’était peut-être ce qui m’avait coûté ma place dans mon école mais c’était pour moi du passé et je souhaitais passer à autre chose. J’étais un peu surprise par sa question même si elle était totalement banale et n’importe qui aurait pus me la poser. D’ailleurs, c’était typiquement le genre de question qu’un recruteur pouvait poser en entretien mais à laquelle je n’avais pas eu le droit pour obtenir ce poste d’assistante auprès de ce cher Elian Warren. Je prenais quelques secondes pour réfléchir un peu puis je hochais la tête. « Oui, j’ai des passe-temps. Rien de bien exceptionnel mais bon. J’aime le chant, j’ai pris des cours en étant jeune et sans vouloir me vanter, c’est vrai que je ne me débrouille pas trop mal. J’adore voyager aussi, mais il y a encore tellement d’endroits dans ce monde que je ne connais pas… Après, des trucs plutôt basiques, j’aime sortir avec des amis mais je suis aussi très fan des dimanches sous la couette devant des séries. Et toi, tu as des passe-temps ? Epate moi s’il te plait, car j’ai du mal à croire que tu fasses autre chose en dehors du travail… » A ce moment, je ne pus m’empêcher de rire. Je devais avouer que ce n’était pas très gentil, j’espérais qu’il n’allait pas mal le prendre. Je cherchais juste à détendre un peu plus l’atmosphère histoire qu’on se sorte vraiment du cadre du travail, au moins pour une soirée.
© flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elian J. Warren
est tout bien bronzé !
avatar
Fiche RPG
Infos de baseMessages : 4
Date d'inscription : 29/12/2016
Age : 31

MessageSujet: Re: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian Lun 14 Aoû - 15:45

Ce fut avec un petit sourire à la fois ravi et amusé aux lèvres que j’appris que ma jeune assistante aimait bien chanter à l’occasion. Ravi parce qu’elle ne semblait pas avoir eu trop de mal à s’ouvrir sur elle, sur ses passe-temps, amusé parce que je me rendis compte que d’emblée, nous avions un point en commun. Enfin, de mon côté, jamais je n’avais pris de cours, mais cela ne m’avait jamais déplu de chanter, même si ce n’était que pour un karaoké, ou encore plus simple, dans ma voiture, quand une chanson qui me plaisait passait à la radio. Peut-être que certaines gens pourraient dire qu’il n’y avait pas de quoi faire un lien entre nous deux à partir de cela, mais pour moi, c’était bien suffisant. Et puis, cela ne voulait pas dire que nous ne pouvions pas bien nous entendre pour autant, n’est-ce pas ? Enfin, c’est ce que je me dis au moment où elle poursuivit, quand elle parla du fait de vouloir voyager sans pouvoir le faire vraiment, ou du moins, pas comme elle le souhaitait. À ce moment, ce fut en silence que je la laissai aller au bout de son propos, apprenant aussi qu’elle aimait bien les soirées tranquilles, choses auxquelles j’avais pu plus ou moins m’adonner ces derniers mois. Mais ça, elle semblait le savoir et ce, avant même que je n’aie dit quoi que ce soit; alors que j’eus tout juste le temps d’accuser réception de ses propos avec un signe de tête, elle en vint à me retourner la question, ajoutant un commentaire qui me fit rire doucement avant de me faire dire:  « Je t’avoue, ce sera difficile, parce qu’il est vrai que je n’ai pas pu faire grand-chose hors du boulot avant ton arrivée… » Bon d’accord, je l’avais fait de façon subtile, mais c’était là une façon de faire savoir à Lincoln que son travail était plus qu’apprécié. Bien sûr, je lui ferais savoir autrement à un moment ou un autre, bien plus d’une fois si c’était possible. Mais là n’étant pas la question, et sachant que ce n’était pas là un propos plus que délicat à tenir, qui nécessitait un contexte bien précis ou quelque chose du genre, je me rassurai quant au fait que je pourrais revenir dessus sans problème, et je me concentrai pour lui répondre plutôt:  « Histoire de trouver de quoi m’occuper quand je dois rester tard au club, j’aime bien aller frapper quelques balles dans le champ de pratique. Quand je suis chez moi, j’aime bien aller marcher dehors, bien souvent pour aller promener Romeo. » Je ne crus pas nécessaire de lui préciser que je parlais là de mon chien, compte tenu qu’elle l’avait déjà vu se balader au country club. Et puis, emporté par ma réponse qui m’était venue plus facilement que je ne l’aurai cru, je complétai en ajoutant:  « Et quand j’ai le temps, je vais faire un peu de bénévolat dans un centre de désintoxication. », ne réfléchissant pas au fait que peut-être il me faudrait expliquer le pourquoi du comment. Ou peut-être n’aurais-je pas à le faire ? Ne sachant pas trop, je mis fin à ma réponse ici et maintenant, attendant de voir la réaction de la jeune femme, appréhendant ses questions suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
est tout bien bronzé !
Fiche RPG
Infos de base

MessageSujet: Re: C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian

Revenir en haut Aller en bas

C'est juste amical, n'est ce pas ? - Lelian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ce n'est pas un adieu, juste un au revoir !
» Avoir juste un bouton ACCUEIL
» Modifier juste la couleur de fond de la colonne message
» Virus détecté par Avast juste sur la page d'accueil (securepaynet.net)
» Titre des sujets en couleur mais juste pour l'administration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magnifique Merveille :: RP ♥-